vendredi 21 décembre 2012

Les restaurants Tim Hortons

TimHorton

(Texte et images de Benoît AKA KeithActon)

Pour plusieurs (surtout si leur âge n’est pas très avancé), Tim Horton est un restaurant où on achète du café, des sandwichs, de la soupe…  La place qu’a prise la chaîne, à l’aide d’un marketing agressif (pour ne pas dire agressant) en a fait une partie intégrante de notre paysage.  Pourtant, avant d’être du café, Tim Horton est bien sûr une ancienne gloire des Maple Leafs, un défenseur ayant joué 1446 matchs, gagné quatre Coupes Stanley, et qui a aussi joué avec les Rangers, les Penguins et les Sabres.

Ayant débuté sa carrière dans la LNH en 1949, Horton était de la génération de joueurs qui devaient se dénicher un autre emploi pendant l’été et se trouver un autre travail une fois la retraite du hockey venue.  Il eut donc l’idée de se lancer en affaires.  Contrairement à d’autres joueurs, qui s’ouvrirent des brasseries, Horton s’orienta plutôt vers les beignes et cafés.  (Les autres produits viendront plus tard.)


THorton195960
C’est en 1964 à Hamilton que la première succursale fut inaugurée.  En 1965, elle fut achetée par Ron Joyce, un policier de Hamilton.  Les liens entre les commerces de beignes et les policiers ne datent donc pas d’hier…

En 1967, alors que trois restaurants avaient été ouverts, Horton s’associa formellement avec Joyce pour faire croître la bannière.  Horton profita évidemment de son statut pour devenir un porte-parole en or pour celle-ci.

Le 21 février 1974, les Sabres, avec qui il jouait à ce moment, venaient d’affronter Toronto au Maple Leaf Gardens.  Horton prit alors sa voiture pour retourner chez lui, à Buffalo.  C’est là qu’il fut victime d’un accident de la route qui, malheureusement, lui coûta la vie.  À ce moment, la chaîne est encore relativement modeste, avec quarante restaurants.  La femme de Horton prit ensuite la décision de vendre ses actions à Joyce.

C’est par après que la chaîne prit vraiment son envol.  Elle s’étendit partout au Canada et aussi à certains endroits aux États-Unis.  Après avoir appartenue pendant un moment à l’américaine Wendy’s, l’entreprise est maintenant transigée en bourse à Toronto et à New York.  Elle est maintenant la quatrième entreprise de restauration rapide en Amérique du Nord en termes de capitalisation boursière.

En date du 30 septembre 2012, elle comptait 3365 établissements au Canada et 755 chez nos voisins du sud.  D’autres sites et d’innombrables commerciaux suivront sûrement…

Source :  timhortons.com
THorton197172 001 


  THorton197172endos 001

1 commentaire:

Anonyme a dit…

un gros def a l époque
5p 10 180lbs lol